Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

Le bon docteur qui avait décidé le retour de Heidi dans sa patrie traversait précisément la rue dans la direction de la maison Sesemann. C'était par une radieuse matinée de Septembre, si lumineuse et si douce que tous les cœurs auraient dû en être réjouis. Et pourtant le docteur marchait le regard fixé à terre sur les pavés blancs, sans même s'apercevoir du beau ciel bleu qui s'étendait au-dessus de sa tête. Son visage portait une expression de tristesse qu'on n'y avait jamais vue autrefois, et depuis le printemps ses cheveux étaient devenus tout gris. C'est que le docteur avait eu une fille unique qui faisait toute sa joie et avec laquelle il avait vécu dans la plus grande intimité depuis la mort de sa femme ; or, quelques mois auparavant, cette jeune fille lui avait été enlevée pleine de vie et de santé, et depuis lors le docteur n'avait jamais repris sa gaîté d'autrefois. Au coup de sonnette qu'il fit entendre, Sébastien s'empressa d'ouvrir la porte d'entrée et le reçut avec force démonstrations de respect et de dévouement ; car, outre que le docteur était le plus intime ami du maître et de sa fille, son amabilité lui avait, comme partout, gagné le cœur de tous les habitants de la maison.

Rien de nouveau, Sébastien ? demanda-t-il avec sa bienveillance accoutumée à Sébastien qui montait l'escalier derrière lui, ne cessant d'exprimer par des gestes son respect et sa soumission, bien que le docteur qui lui tournait le dos ne pût apercevoir sa pantomime.

Tu as bien fait de venir, docteur, s'écria Mr Sesemann en le voyant entrer. Il faut absolument que nous parlions encore une fois de ce voyage en Suisse, et que tu me dises si tu maintiens ton premier arrêt maintenant qu'il y a un mieux sensible dans l'état de Clara.

Mon cher Sesemann, tu es toujours le même, répliqua le docteur en s'asseyant auprès de son ami. Je voudrais vraiment que ta mère fût ici, avec elle au moins tout est clair et simple et l'on va droit son chemin ; mais avec toi on n'en finit jamais : voilà la troisième fois que tu me fais venir pour te répéter toujours la même chose.

Oui, tu as raison, cette affaire doit un peu t'impatienter ; mais, cher ami, ne me comprends-tu pas ? et ici Mr Sesemann posa la main sur l'épaule du docteur comme pour faire appel à sa sympathie ; il m'est dur de refuser à mon enfant une chose que je lui avais si fermement promise et dont elle s'est réjouie nuit et jour depuis plusieurs mois. C'est même l'idée de ce prochain voyage en Suisse et l'espérance de visiter bientôt son amie Heidi sur l'alpe qui lui ont fait supporter si patiemment cette dernière crise douloureuse ; et maintenant il me faudrait retirer tout d'un coup une espérance si longtemps caressée à cette pauvre enfant qui est déjà privée de tant de jouissances ? Non, je ne le puis pas.

Sesemann, il le faut, répondit le docteur avec fermeté ; et comme son ami demeurait silencieux et abattu, il reprit au bout d'un instant : Représente-toi encore une fois à quoi en sont les choses : il y a des années que Clara n'a pas passé un aussi mauvais été que ce dernier, et il ne peut pas être question d'un long voyage sans qu'on ait à en redouter les suites les plus fâcheuses. De plus, nous voici déjà en Septembre ; il se peut qu'il fasse encore très-beau sur l'alpe, mais il se peut aussi qu'il y fasse déjà froid ; les jours sont courts maintenant, et quant à rester là-haut et à y passer des nuits, impossible d'y songer pour Clara ; elle aurait donc à peine le temps de s'y arrêter, car on doit mettre au moins plusieurs heures de Ragaz à l'alpe, d'autant plus qu'il faudrait en tout cas la faire porter. Bref, Sesemann, ce n'est pas praticable. Mais, si tu veux, j'irai avec toi auprès de Clara pour lui parler ; c'est une enfant raisonnable, et je lui ferai part de mon projet : elle n'ira à Ragatz qu'au mois de mai prochain, et elle fera une longue cure de bains jusqu'à ce qu'il fasse bien chaud sur la montagne ; alors on pourra de te

Dettagli

Generi Bambini e Ragazzi » Narrativa » Narrativa

Editore Gilbert Terol

Formato Ebook con Adobe DRM

Pubblicato 05/09/2019

Lingua Francese

EAN-13 1230003400500

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "Encore Heidi"

Encore Heidi
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima