Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

Vices et impudeurs dans un pensionnat.

POUR UN PUBLIC AVERTI. Rose se livre à la découverte de plaisirs interdits avec sa meilleure amie. Sa tante et tutrice, la considérant dévergondée, l'envoie dans un pensionnat au sein d'un couvent. La jeune fille y découvre les corrections et le fouet des sœurs vicieuses. Mais c'est avec sa nouvelle amie Valentine que Rose devient experte en flagellation...

Un roman classique très cru, mettant en garde sur les conséquences de la fessée. Réservé à un public majeur et averti.

EXTRAIT

Moulin-Galant, juillet 1774.
C'était hier l'anniversaire de ma naissance. Ma tante qui, d'ordinaire, ne montre pas à mon égard un excès de tendresse, a eu toutes sortes d'amabilités. Pour célébrer mes douze ans, elle m'a donné une robe neuve qui est en mousseline à raies avec une jolie garniture, et où sont peints de petits bouquets de roses ; puis, au dîner, la cuisinière Manon avait fait une de ces tartes aux prunes que j'aime tant. Enfin, ma tante, avant de me coucher, m'a remis une petite boîte entourée d'un ruban. J'étais si désireuse de voir ce qu'il y avait dans cette boîte, que mes doigts ne prirent pas le temps de dénouer la faveur et que je saisis des ciseaux pour la couper ; mais ma tante, qui est soigneuse des moindres choses, défit elle-même le ruban et me tendit la boîte ouverte.
J'aperçus alors, enfouie dans du coton, une mignonne petite croix d'or avec sa chaîne. J'étais folle de joie. Je courus à la cuisine montrer ma croix à Manon, qui poussa des cris d'admiration.
Eh bien, fit ma tante, vous ne me remerciez pas ?
Si ma tante, ma bonne tante.
Je me jetai à son cou et l'embrassai comme je n'avais encore embrassé que ma pauvre maman. Je n'ai même pu m'empêcher de regretter de l'avoir si bien traitée. Maman me faisait d'aussi beaux cadeaux et plus souvent, et elle ne me donnait pas des soufflets comme ma tante.
Cependant ma tante m'a fait asseoir près d'elle et m'a tenu un long discours :
Mon enfant, m'a-t-elle dit, voici que vous avez douze ans, vous n'êtes donc plus une petite fille. Il est temps de vous corriger de vos défauts et de vous appliquer sérieusement à votre travail. Je n'ai pas eu, jusqu'à présent, à me plaindre de vous, votre conduite, toutefois n'est pas exemplaire, et vous le voyez vous même, j'ai dû vous punir bien des fois, plus souvent que je ne l'aurais voulu. Ii serait à désirer que je n'eusse désormais plus besoin de le faire. Cette croix que je vous donne doit être pour vous un encouragement à observer toujours, dans la suite, cette diligence que j'ai remarquée chez vous depuis un mois que nous sommes à la campagne et que je récompense aujourd'hui. Qu'elle vous fasse souvenir de votre âge et des obligations qu'il vous impose.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Publié clandestinement en 1903, ce roman est signé par Hugues Rebell (1867-1905) sous le pseudonyme de Madame de Morency, aussi connu sous le nom de plume Suzanne Giroux. Romancier et poète méconnu, Hugues Rebell est souvent considéré comme un auteur érotique dont on ne retient généralement qu'un seul titre, Les nuits chaudes du Cap Français (1902), qui lui a valu le prix Nocturne en 1966 à titre posthume.

À PROPOS DE LA COLLECTION

Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces œuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "Journal d'une enfant vicieuse"

Journal d
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima