Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

PRÉFACE.

LES

ROCHELAIS À TERRE-NEUVE

La question de Terre-Neuve vient de reprendre depuis quelques jours une importance nouvelle. Les difficultés qui avaient été suscitées depuis un certain nombre d'années à nos compatriotes par les habi-tants de cette île de l'Amérique, semblaient sommeiller depuis quelque temps. Elles revivent tout à coup, se mêlant on ne sait comment, à la question de Fashoda et à toutes celles qui semblent donner prétexte à des conflits entre l'Angleterre et la France. Le bruit qui a été fait autour de cette affaire dans les semaines qui viennent de s'écouler, semble réellement exagéré. Il a donné lieu cependant dans la presse à des opi-nions bien diverses. Les uns semblent faire bon marché de l'intérêt que nous pouvons avoir à conserver sur le French-Shore des droits sécu-laires. Les autres font remarquer avec raison que si nos pêcheurs n'ont pas actuellement à suivre sur la côte même de Terre-Neuve des bancs de morue qui ont quitté ces parages pour fréquenter des points éloi-gnés, notamment le Grand-Banc, nul ne peut dire s'il en sera toujours ainsi ; nul ne sait, en effet, si la morue ne reviendra pas aux lieux où elle vivait jadis en grande abondance. Nul ne sait davantage si nos Terre-Neuviers n'auront pas intérêt à retrouver un jour sur cette même côte de l'île l'appât, connu sous le nom de boëtte, qui y fut longtemps préparé par nos pêcheurs. Il est enfin intéressant de ne pas sacrifier ces établissements que nos compatriotes ont pu créer sur la côte de Terre-Neuve pour la préparation des homards qui se pèchent en grande abondance dans ces parages.

M. Denys Cochin, M. Ribot et M. le ministre des affaires étrangères viennent dans les séances du 23 et du 24 janvier dernier, à la Chambre des députés, dans des discours éloquents et justement applaudis, de défendre les droits de nos populations maritimes.

Il importe donc pour la sauvegarde des intérêts français, de déter-miner l'étendue de ces droits, et de chercher l'interprétation des trai-tés, soit dans les termes mêmes de ces traités, soit dans la situation acquise par les Français dans la région de Terre-Neuve.

La première question que nous nous poserons, est donc relative aux traités qui ont réglé la question en litige, et de voir quelle est la na-ture des conflits qui existent aujourd'hui.

Le traité de paix et d'amitié, conclu en 1713, à Utrecht, entre la France et la Grande-Bretagne, enlevait l'île de Terre-Neuve à la France. Désormais, les sujets du roi de France n'avaient plus la liberté d'établir dans l'ile aucune habitation. ayant un caractère permanent, à l'exception des établissements, cabanes ou échafauds destinés au sé-chage du poisson, sous la condition que ce serait pendant le temps de la pêche seulement. La pêche et la préparation « des poissonneries » n'étaient permises que sur une bande nettement déterminée du litto-ral, du cap Bona-Visa à la Pointe Riche, c'est-à-dire sur la côte Nord-est et sur une partie de la côte Nord-ouest de l'ile, et ce, du 5 avril au 5 octobre.

Lors du traité de Paris de 1763, la France recouvrait quelques-uns de ses droits antérieurs. On lui restituait Saint-Pierre et Miquelon.

Par la déclaration du 3 septembre 1783, le roi de la Grande-Bretagne, désirant mettre fin aux querelles incessantes qui se produi-saient entre pêcheurs français et anglais, prévenait ses sujets d'avoir à ne troubler en aucune manière par leur concurrence, la pêche des Français pendant l'exercice temporaire de leurs droits sur les côtes de Terre-Neuve, leur enjoignait de retirer leurs établissements sédentaires qui se seraient fondés sur la côte française, et renouvelait aux pêcheurs l'autorisation de couper le bois nécessaire à la réparation de leurs échafaudages, cabanes et bâtiments de pêche.

Telles sont les dispositions des traités qui règlent d'une façon géné-rale les rapports des pêcheurs anglais et français dans la région de Terre-Neuve. Tout ce qui a été

Dettagli

Generi Gialli Noir e Avventura » Romanzi storici , Romanzi e Letterature » Narrativa d'ambientazione storica

Editore Gilbert Terol

Formato Ebook con Adobe DRM

Pubblicato 04/10/2019

Lingua Francese

EAN-13 1230003457375

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "Les Rochelais à Terre-Neuve"

Les Rochelais à Terre-Neuve
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima