Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

Prezzo online:
8,99

L'opus que nous propose aujourd'hui l'honorable Charles Aristide Moukouri Dina Manga Bell est un pari réussi car il refuse obstinément de se faire classer parmi les genres institués. Longue diatribe contre l'Occident et ses multiples fourberies à travers l'histoire ? Passionnante égyptologie rendue à sa dimension moderne et utile ? Ingénieuse exploration des langues et cultures nationales de cette Afrique impatiente au sud du Sahara ? Alléchante histoire personnelle traversée d'épisodes de lutte ? Peut-être tout cela à la fois. En tout cas, le livre est avant tout une profonde réflexion sur les grandes problématiques de l'heure qui intéressent aussi bien le Cameroun que les autres pays du continent : démocratie, fédéralisme, unité, développement, etc. Pour les éclairer, le texte rompt avec les discours théoriques convenus et se veut un « débat-palabre » au sein duquel il inverse de manière radicale les canons de pensée imposés par les puissances dominatrices. Aussi, l'auteur se sert-il de la civilisation nubie-égyptienne et des parentés culturelles et linguistiques entre les peuples africains, pour déconstruire l'univers conceptuel colonial et néocolonial et poser un regard neuf sur le devenir de l'Afrique. Un livre de grande colère à coup sûr. Mais, pas un livre de haine car l'auteur veut simplement rétablir des vérités historiques et culturelles adossées à la sagesse bantoue avec pour ultime but une vision globale du monde, afin que l'humanité soit rendue à l'histoire de ses mutations successives et retrouve, pour se réconcilier avec elle-même, la constance de son histoire originelle.

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "Méditations sur l'ancestralisme"

Méditations sur l
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima