Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

Ce livre numérique comporte une table des matières dynamique. Il est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse électronique.

Extrait :

« En route ! dit le conducteur.

«  Rrrroute ! répéta le postillon. Y êtes-vous !

«  Attendez un petit peu. Je ne monte pas vite à cause de mon ventre.

«  Si ça fait pas mal, disait un garçon d'écurie à la dérobée, de voir un conducteur lourd comme ça !

«  Allons un petit peu, hein, postillon ?

«  On ira y a pas de doute qu'on ira. On ira sur ses jambes.

«  Oui, mais faut rouler. Un conducteur sait reconnaître les bons enfans.

Oui, je t'en f murmura le postillon, en serrant la bricole de son maillet. Un postillon sait reconnaître les conducteurs qui est chien Hue ?

«  Conducteur, conducteur Arrêtez postillon. Sacrebleu ! arrêtez donc !

«  Quoi que c'est donc ? dit le postillon, en se renversant sur la selle pour retenir ses cinq chevaux.

«  Ce n'est rien, dit le conducteur, c'est une dame que j'oubliais.

«  Nom de D il oubliait la religieuse !

«  Allons, ma sœur, faut monter à l'assaut.

«  On ne vous donne pas seulement le temps de lâcher de l'eau, s'écria la nonne en grimpant sur l'impériale.

«  Si ça ne fait pas horreur, un ton comme ça ! dit une comédienne en se penchant à la portière de la rotonde.

«  Tiens ! elle a la jambe solide ! dit un officier qui était dans le coupé, et qui voyait la sœur de charité escalader avec hardiesse l'édifice de la diligence. »

La religieuse s'assit dans le cabriolet, entre un vieux dragon et une jeune enfant qui portait le costume des novices de l'ordre. Autant cette dernière, pâle et timide sous son capuchon blanc, se tenait silencieuse et réservée, autant la vieille sœur d'hôpital, habituée au sang, aux souffrances, aux gémissemens, aux fatigues, aux voyages, se mettait à l'aise, insouciante et cavalière auprès du grognard. Le militaire, c'était l'élément de la sœur Olympie. En avait-elle vu ! des militaires, en avait-elle vu ! À Limoges, elle avait guéri de la gale le 35e d'infanterie de ligne ; à Lyon, tout le douzième de chasseurs lui avait passé par les mains pour une colique contagieuse ; aux frontières, pendant la campagne de Russie, elle avait reçu des envois de blessés, des cargaisons de gelés, des convois d'amputés. Elle avait exploré le hussard, cultivé le canonnier, analysé le tambour-maître et monopolisé le cuirassier. Le voltigeur l'avait bénie, le lancier l'avait adorée ; et, dans une effusion de reconnaissance plus d'un l'avait embrassée en dépit de ses grosses verrues et de sa joue profondément sillonnée par la petite vérole ; car elle était si laide, la sœur Olympie, qu'elle pouvait se passer de pudeur. D'ailleurs, les fonctions à la fois abjectes et sublimes qui avaient occupé sa vie, excluaient tous ces ménagemens de modestie, toutes ces périphrases hypocrites, hors de saison au lit du mourant. Sur le lit de douleur, la nature peut se montrer toute nue à l'œil le plus chaste ; sous un drap taché de sang et de sanie, sur des membres lépreux ou broyés, de jeunes vierges peuvent bien, sans rougir, promener leurs regards purs et leurs mains vertueuses : la volupté n'oserait franchir la porte des hôpitaux, et le désir n'a jamais habité le grabat infect du moribond.

Dettagli

Generi Passione e Sentimenti » Romanzi rosa d'ambientazione storica , Romanzi e Letterature » Romanzi contemporanei » Rosa

Editore Er

Formato Ebook con Adobe DRM

Pubblicato 28/06/2017

Lingua Francese

EAN-13 1230001739541

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "Rose et Blanche"

Rose et Blanche
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima