Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

J'ai l'honneur de vous présenter M. Paul et Mlle Math...
Mais non, la présentation est pour le moment impossible. Comment, dans la situation où ils se trouvent, mettre mon héros et mon héroïne en évidence ? D'abord où sont-ils ? Je vois un bras par-ci, j'aperçois une jambe par-là ; de ce côté, je distingue quelque chose qui ressemble à une tête ; j'entends de petits grognements sortir d'une brouette renversée, puis des soupirs plaintifs. Il faut avouer que le lieu a été mal choisi pour renverser, les pieds en l'air, la grande brouette du père Antoine. Nous sommes au bord d'une mare à l'eau bien verte, bien noire, bien fangeuse, et c'est l'endroit qu'a choisi la brouette pour se retourner traîtreusement sens dessus dessous.
Il y a moins d'un quart d'heure, Mlle Mathilde était vêtue d'une robe bleue, de bas bien tirés, d'un tablier couleur de neige. Ses cheveux bruns, dont les boucles étaient retenues par un ruban d'un bleu plus tendre encore que celui de sa robe, encadraient à merveille son frais visage. M. Paul, non moins coquet dans sa mise, se cambrait dans une veste marron, et, au-dessus d'une collerette plissée s'épanouissait son visage rose couronné de cheveux blonds. Dans leur simple costume, c'étaient deux petits êtres assez agréables à contempler que M. Paul et Mlle Mathilde. Je crois même que ce fut leur bonne mine qui m'inspira l'idée de vous les présenter. Hélas ! je ne sais quel mauvais génie venait de passer par là pour tout gâter. Franchement, j'aurais tort d'attirer l'attention sur ce petit garçon au nez barbouillé de boue, aux vêtements souillés d'eau verte, aux cheveux ébouriffés, lequel se tire à grand'peine des brancards de la brouette. Quant à sa sœur, la jeune personne qui, le visage baigné de larmes, marche à quatre pattes pour sortir de dessous le véhicule renversé, je suis forcé d'y regarder moi-même à deux fois pour découvrir à quel sexe elle appartient. M. Paul a le front enrichi d'une grosse bosse e ; il est sérieux comme un docteur. Mlle Mathilde a la joue ornée d'une égratignure ; elle pousse de temps à autre un léger sanglot.
« Qu'est-il arrivé, bon Dieu ? ne puis-je m'empêcher de m'écrier, à la vue de ce spectacle navrant.

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "Voyages et aventures de deux enfants dans un parc"

Voyages et aventures de deux enfants dans un parc
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima