Mondadori Store

Trova Mondadori Store

Benvenuto
Accedi o registrati

lista preferiti

Per utilizzare la funzione prodotti desiderati devi accedere o registrarti

Vai al carrello
 prodotti nel carrello

Totale  articoli

0,00 € IVA Inclusa

La pièce s'ouvre aux premières heures d'une journée fraîche du mois de mai dans la chambre d'enfants du domaine ancestral de Lioubov Andréïevna Ranevskaïa, quelque part dans les provinces de Russie juste après le début du xxe siècle. Lioubov vit en France depuis cinq ans avec un amant anonyme, depuis que son jeune fils s'est noyé. Après avoir appris qu'elle avait tenté de se suicider, la fille de Lioubov, Anya, âgée de 17 ans, et la gouvernante de celle-ci, Charlotta Ivanovna, sont allées la chercher et l'ont ramenée en Russie. Elles sont accompagnées par Yasha, le valet de Lioubov qui était avec elle en France. Au retour, le groupe est accueilli par Lopakhine, Douniacha, Varya (qui a supervisé le domaine en l'absence de Lioubov), Leonid Andreyevich Gaïev, Boris Borisovich Simeonov-Pichtchik, Semyon Epikhodov et Firs.

Lopakhine est venu pour rappeler à Lioubov et Gaïev que leur domaine, y compris le verger de cerisiers, devrait être mis aux enchères en août pour rembourser les dettes de la famille. Il propose de sauver le domaine en en permettant le développement en chalets d'été ; cependant, cela nécessiterait la destruction de leur célèbre verger de cerisiers, connu au niveau national pour sa taille.

Lioubov profite de la vue sur le verger pendant la journée quand elle est surprise par Piotr Trofimov, un jeune étudiant et ancien précepteur du fils de Lioubov, Grisha, dont la mort a poussé Lioubov à quitter la Russie il y a cinq ans. A la consternation de Varya, Trofimov avait insisté pour voir Lioubov à son retour, et elle était affligée par le rappel de cette tragédie.

Après le départ de Lioubov pour la soirée, Anya avoue à Varya que leur mère est lourdement endettée. Ils vont tous au lit avec l'espoir renouvelé que le domaine sera sauvé et la cerisaie préservée. Trofimov suit du regard le départ d'Anya et marmonne "Mon soleil, mon printemps" en adoration.

L'acte II se déroule au milieu de l'été, en plein air sur le domaine familial et à proximité de la cerisaie. L'acte commence avec Epikhodov et Yasha essayant de gagner l'affection de Douniacha, en chantant et en jouant de la guitare, tandis que Charlotta soliloque sur sa vie pendant qu'elle nettoie un fusil. Dans l'acte I, il avait été révélé que Epikhodov a demandé Douniacha en mariage autour de Pâques ; cependant, elle s'est amourachée de Yasha. Lioubov, Gaïev et Lopakhine prennent leur place, discutant une fois de plus du destin incertain de la cerisaie. Peu de temps après, Anya, Varya et Trofimov arrivent aussi. Au cours de leur conversation, un vagabond ivre et échevelé passe et demande de l'argent ; Ranevskaya lui donne tout son argent sans réfléchir, malgré les protestations de Varya. Perturbée, la famille part dîner, Lopakhine instituant toujours lourdement sur le fait que la Cerisaie devra être vendue pour rembourser les dettes. Anya reste en retrait pour parler avec Trofimov de leur union, protestée par Varia, mais Trofimov la rassure en lui disant qu'ils sont "au-dessus de l'amour". Pour impressionner Trofimov et gagner son affection, Anya lui jure de laisser le passé derrière elle et commence une nouvelle vie.

Le mois d'août touche à sa fin, et Lioubov organise une fête. Les musiciens jouent tandis que toute la famille s'amuse. C'est également le jour de la vente aux enchères de la Cerisaie ; Gaïev a reçu une modique somme d'argent de la part de sa grande-tante de Iaroslavl, et les membres de la famille, malgré la fête, sont anxieux de leur sort. Varya s'inquiète sur le prix que leur coûtera les musiciens et réprimande Pitchtik de trop boire, Douniacha de danser, et Epikhodov de jouer au billard. Charlotta amuse le groupe en faisant de nombreux tours de magie. Lioubov réprimande Trofimov pour ses taquineries constantes envers Varya, qu'il nomme "Madame Lopakhine". Elle dit ensuite à Varya qu'elle doit épouser Lopakhine au plus vite, mais Varya refuse et dit que c'est le devoir de Lopakhine de lui demander sa main, et non l

Dettagli

Generi Cinema e Spettacolo » Teatro » Tecniche di recitazione » Testi e critica letteraria , Romanzi e Letterature » Testi teatrali

Editore 1904

Formato Ebook con Adobe DRM

Pubblicato 11/06/2019

Lingua Francese

EAN-13 1230003273814

0 recensioni dei lettori  media voto 0  su  5

Scrivi una recensione per "La Cerisaie"

La Cerisaie
 

Accedi o Registrati  per aggiungere una recensione

usa questo box per dare una valutazione all'articolo: leggi le linee guida
torna su Torna in cima